Un congrès de naturopathie, une école primaire, des charlatans et des gourous

Un congrès de naturopathie, une école primaire, des charlatans et des gourous

Un centre de naturopathie controversé va ouvrir une école primaire et organiser un gros congrès avec de nombreux charlatans, conspiritualistes antivax et gourous mystiques qui présenteront pseudo-sciences et pratiques de soins miraculeuses

Ce 2ème congrès “Naturopathie et Éducation” se déroulera le 3 et 4 juin au domaine Arc-en-Ciel dans la petite commune de 1’200 âmes de Mont-sous-Vaudrey (Jura). Y est attendu plus de 2’500 visiteurs. Cet événement qui accueillera une quarantaine de conférenciers est organisé par Kevin Lomberget, fondateur du centre de formation en naturopathie ENA-NMC situé au domaine Arc-en-Ciel.

Lors d’un live promotionnel, il explique faire particulièrement attention aux mots qu’ils emploient en changeant les termes “spirituel” et “énergétique” en “environnemental” afin d’éviter que leurs pratiques de soins ne s’apparentent à une “dangeureuse dérive sectaire”.

Promotion du spiritisme

Cependant l’on peut constater que Kevin Lomberget invite des mystiques, mediums et guides spirituels pour des directs sur la chaîne de son centre de naturopathie ENA-NMC, comme Luc Bodin ou ici Laila del Monte, une spirite qui prétend communiquer par télépathie avec les animaux, qu’ils soient vivants ou décédés.

Vidéo de G Milgram sur la communication animale

Des conférenciers très controversés

Cette année encore le parrain de ce rassemblement sera Louis Fouché (médecin réanimateur suspendu de ses fonctions et fondateur du collectif anti-vaccins Réinfocovid qui véhicula de nombreuses désinformations pendant la pandémie).

Ce polémiste recommande aux parents de retirer leurs enfants du système scolaire et de santé français afin de créer une société parallèle. Il s’associe régulièrement avec diverses personnalités issues de mouvements contestataires, conspirationnistes et spiritualistes.

Il fait régulièrement la promotion de plusieurs gourous de la santé :

Thierry Casasnovas

Thierry Casasnovas est un naturopathe autodidacte et influenceur du jeûne et du manger cru, avec près de 500’000 abonnés sur Youtube, il dispense des conseils de santé très controversés.

Farouche opposant à la vaccination, il n’hésite pas à affirmer que l’on peut guérir du cancer et de l’autisme avec une alimentation crue et des jeûnes, ou à dire à un homme amputé d’un bras que celui-ci pourrait repousser.

Proche des valeurs du groupuscule d’extrême droite d’Alain Soral, T. Casasnovas participa à plusieurs manifestations d’Égalité & Réconciliation

Ses conseils de santé inquiètent particulièrement les organismes de santé et les diverses associations d’aide aux victimes de dérives sectaires.
Il est le dérapeute qui a reçu le plus grand nombre de signalements auprès de la Miviludes (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires). Elle a recensé plus de 600 saisines contre lui.

Hasard du calendrier, ce fut le 9 mars dernier, jour des premières assises sur les dérives sectaires organisées par la Secrétaire d’État en charge de la Citoyenneté Sonia Backès et avec la Miviludes, qu’il fut placé en garde à vue et mis sous contrôle judiciaire pour abus de faiblesse, de confiance et de biens sociaux, exercice illégal de la médecine et de la pharmacie, blanchiment, faux et usage de faux, ainsi que pratiques commerciales trompeuses.

Christian Tal Schaller

Tal Schaller est une autre figure du mouvement anti-vaccination, ce naturopathe chaman adepte de l’urinothérapie et du jeûne propage de nombreuses pseudo-thérapies et théories conspirationnistes.

Conspirationnisme et anti-vaccination

Parmi les conférenciers à ce congrès, il y aura Alexandra Henrion-Caude (ancienne médecin à l’Inserm devenue conspirationniste) et Jean-Dominique Michel (pseudo-anthropologue suisse adepte du chamanisme et qui se dit aussi ostéopathe énergétique, magnétiseur et biogénéalogiste).

Ce sont tous deux des figures bien connues de la complosphère francophone et de l’activisme antivaccination et qui, tout comme Louis Fouché, ont participé au documenteur Hold-Up.

L’eau et la quantique

Marc Henry interviendra pour présenter “la mémoire de l’eau“. Cette hypothèse de Jacques Benveniste, chère aux tenants de l’homéopathie, prétend que l’eau garderait certaines informations en mémoire.
Non seulement cette hypothèse est invalidée scientifiquement, mais les expériences de Benveniste sont considérées comme étant des fraudes scientifiques. Cependant Marc Henry dépasse le postulat de Benveniste puisqu’il prétend que l’eau posséderait un quatrième état, un état de conscience qu’il nomme “eau morphogénique”. Il prétend que celui-ci aurait la faculté de soigner par une onde chargée d’information curative. Nul besoin de préciser que cette hypothèse n’est partagée que par lui-même au sein de la communauté scientifique.

L’on pourra aussi s’étonner de le voir s’associer avec des groupes ésotériques regroupant coachs spirituels, guérisseurs médiumniques et divers occultistes.

« C’est toujours ceux qui s’en moquent le plus qui utilisent le plus [de sortilèges occultes] »

Comme autre conférencier à ce congrès on retrouve Luc Bodin, médecin radié devenu gourou thérapeute spirituel. Bien connu depuis de nombreuses années des acteurs de la lutte antisectes et de la Miviludes puisque celle-ci a reçu pas moins de 24 saisines le concernant.

Luc Bodin organise des stages de prières afin d’élever l’humanité, propose des séances de décodage biologique inventé par Ryke Geerd Hamer [1], mais aussi des soins à distance et des protections énergétiques quantiques via la captation d’énergies cosmiques et telluriques. Il prodigue des exorcismes et véhicule diverses autres croyances occultistes newage comme celle de la dette karmique ou celle des enfants indigo de la secte Kryon.

Des préocupations fondées ?

À l’aune des quelques profils cités ci-dessus, il nous semble pertinent de nous inquiéter de la volonté de K. Lomberget de camoufler certains termes, comme “spirituel” et “énergétique”, ce qui semble relever d’une tentative de dissimulation afin d’endormir la vigilance du public, ainsi que celle des organismes de lutte contre le phénomène sectaire.

Cependant, interviewé par le journal Le Progrès, Kevin Lomberget s’en défend :

Les conférenciers peuvent tenir des discours étonnants pour certains, mais ont l’air de parler avec le coeur, sans avoir quelque chose à gagner derrière. Pour moi, les gens recherchent une forme de vérité, pensent qu’on leur ment sur plein de choses et veulent d’autres espoirs. […] Les idéologies extrémistes, c’est dehors. J’ai travaillé avec des grands professeurs en médecine et des grands naturopathes, je vois bien que tout le monde a raison, personne n’a tort.

Kevin Lomberget, journal Le Progrès, 02 avr. 2023

Et il est bien là le fond du problème. Toutes les croyances et idées aussi farfelues qu’elles puissent être, ainsi que les soins qui en découlent, ont autant de crédit qu’une médecine basée sur des preuves et à l’efficacité avérée, a condition toutefois que l’intervenant les présente avec sincérité. Une conception qui ravira n’importe quel bonimenteur, charlatan ou gourou charismatique.

Il est ici question d’idéologie conspirationniste, de pratiques pseudoscientifiques et/ou relevant de croyances spiritualistes pouvant amener à des dérives sectaires.

Kalou, journal Le Progrès, 02 avr. 2023

Ce qui est d’autant plus inquiétant est le fait que certains discours peuvent amener des patients en perte de repères ou en “recherche d’espoirs” à s’éloigner d’une médecine éprouvée, amenant parfois à un retard de diagnostic, voire à une perte de chance.
Et malheureusement les exemples ne manquent pas. Nous pouvons pour exemple citer : Miguel Barthéléry (naturopathe poursuivi pour exercice illégal de la médecine et usurpation du titre de médecin suite aux décès de deux de ses clients atteints de cancer), Eric Gandon et son fils (naturopathes mis en examen après plusieurs décès survenus à la suite de jeûnes prolongés qu’ils avaient organisés), ou encore un naturopathe valaisan et deux stagiaires (condamné pour infractions à la loi suisse sur la santé).

Au final, on retrouve toujours les mêmes intervenants dans les mêmes congrès. Ces milieux en marge de la société, qui refusent la médecine d’État, l’Éducation Nationale, essaient de créer un monde parallèle. Vous êtes dans le monde de l’anthroposophie, où tout se règle par négociation, c’est un monde idyllique. Ça peut vite devenir dictatorial, parce que tout le monde est beau et gentil, mais en réalité tout le monde se tait.

Gilbert Klein, resp. du Cercle Laïque pour la Prévention du Sectarisme, journal Le Progrès, 02 avr. 2023

La Miviludes ainsi que le cabinet de la secrétaire d’État Sonia Backès ont été informés de la tenue de ce congrès et « incitent à la plus grande prudence ». Ils « étudient la situation avec beaucoup d’attention » et veillent à ce que les services et autorités locales et nationales soient sollicitées et alertés. La préfecture du Jura en a déjà été informée.

Sectarisme et dérives thérapeutiques

Dans son dernier rapport d’activité 2021, la Miviludes fait état d’une hausse des signalements de 33,6% en un an (et de 86% en cinq ans). « Mais c’est sans doute la partie émergée de l’iceberg » souligne la Secrétaire d’État Sonia Backès.

La Miviludes porte un message clair : le phénomène sectaire est en constante augmentation dans notre pays depuis de nombreuses années. Il importe par conséquent de prendre la mesure de cette alerte.

Sonia Backès lors de l’ouverture des premières assises sur les dérives sectaires, 9 mars 2023

Fait marquant, le rapport met en exergue la multiplication de petites structures dans les domaines de la santé, de l’alimentation et du bien-être, soit près de 40% des signalements. Les thérapies non conventionnelles se sont significativement développées dans le cadre de la crise sanitaire, portant depuis un risque plus important en matière de santé publique.

École maternelle et primaire, les P’tits Naturos

Le jour avant le congrès de naturopathie sera inauguré l’école alternative hors contrat “Les P’tits Naturos”. Elle fera aussi partie du domaine Arc-en-Ciel et pourra accueillir une quarantaine d’enfants de 3 à 12 ans.

Une école avec des conseils pour mieux manger, mieux boire, gérer son stress et des pratiques manuelles. […] et du bon sens.

Kevin Lomberget, journal Le Progrès, 02 avr. 2023

Elle s’inspirera de la pédagogie Montessori, Freinet et Forest School. Elle offrira aux petits du yoga, yoga du rire, art-thérapie, et des naturopathes viendront faire des interventions en classe.

Cependant elle va aussi s’appuyer sur plusieurs autres choix pédagogiques discutables ou qui n’ont jamais été suffisamment éprouvés :

Les lois naturelles de l’enfant

Cette école dit s’inspirer fortement “des lois naturelles de l’enfant” de Céline Alvarez et dont le travail est très décrié.

On est dans la pensée magique

Laurence de Cock, historienne et chercheuse en éducation, LeParisien, 20 oct. 2019
Les intelligences multiples

L’école jouera les apprentis sorciers en s’appuyant aussi sur la théorie bancale des “intelligences multiples” d’Howard Gardner.
Cette hypothèse, non validée par des recherches expérimentales, fait l’objet de très nombreuses critiques.

L’école a déposé son dossier au rectorat de Besançon. S’il est validé, un contrôle sera assuré par un inspecteur académique dès les premières semaines puis tous les ans.

Cependant ces précautions sont jugées insuffisantes par le CNAL (Comité national d’action laïque), qui regrette que ces écoles hors contrat ne soient pas dans l’obligation de présenter un projet pédagogique avant ouverture « afin que les pouvoirs publics ne soient pas placés en situation de fait accompli », comme il l’avait préconisé dans des recommandations rédigées auprès de la Cour des comptes.

journal Le Progrès, 02 avr. 2023

Étant donné des profils de certains conférenciers du congrès, les pseudosciences et idéologies véhiculées, il semble pertinent de s’inquiéter des connaissances scientifiques, concepts et croyances qui seront transmises aux jeunes élèves de cette école.


[1] Ryke Geerd Hamer est l’inventeur de la “nouvelle médecine germanique” reconnue comme un charlatanisme particulièrement délétère et qui a donné naissance à une organisation sectaire.

PartagerFacebookX
Joindre la discussion

commentaire

Esprit critique, au-delà des croyances infondées

Retrouvez nos contenus en vidéos sur notre chaîne Youtube ou en Podcast sur Spotify, Google Podcast et Deezer